top of page
  • Photo du rédacteurfrancinedessend

"ARRRRRHHHH BEURK DU NÉGATIF!!!"


"OMG, quelle horreuuuur"

Toi aussi, te voilà inconfortablement installé dans cette période saisonnière grise, morose, triste, mouillée et pis tellement froide, beurk?

Je te souhaite la bienvenue rue du mois de décembre Avenue de l'Europe du nooooord!

-Et pis quoi? C'est tout ce que tu nous dis alors que nous autres déprimés de la vie on souffre tèèèèèllement de cette saison beurk? C'est bien la peine de s'adresser à une sophrologue, life coach! Tu n'es pas sensée être une personne qui nous donne des zoutils pour aller trrrrès bien? Pffff

-Bonjour à toi ôh grand déprimé de la vie!

C'est la vue de cette image sur ton écran qui te met dans cet état de déprime et de raideur?

-Bah oui! What eslse comme y dit le beau George. C'est gris, c'est tout mouillé, pis y a du brouillard, un arbre qui fait le mort et un bonhomme de neige suicidaire. Charmant, comment ne veux-tu pas ressentir autre chose que de la déprime?

Montres-moi une photo de mes dernières vacances au bord du lac d'Annecy et on en reparle des effets qu'une image me fait! Non mais dis donc!

-Ah? C'est donc bien ça. C'est l'image qui te fait cet effet. Donc, ça veut dire que tu as la possibilité de te détacher de l'image et de ses effets.

Mais tu peux aussi te détacher des effets uniquement, ou bien encore créer toi-même des effets différents à l'intérieur de toi...bon j'arrête là de te donner des espoirs parce que sinon, ta déprime va laisser place à l'espoir et je n'aurai plus rien à raconter sur mon blog moi!

-Super! Tu viens d'avouer la supercherie. Toi sophrologue, coach, professionnelle de la bienveillance tu te sers de moi, grand sportif de la déprime et du négatif comme support pour donner des outils à tous en fait. I'm choking!

-Tu veux qu'on parle de ma capacité à avoir plusieurs personnalités et à écrire des posts comme si je causais avec un déprimé???

-Bein voilà, c'est fait!

-Dans l'mille...

-Bon et du coup, admettons que j'accepte de te laisser te servir de moi, comment tu penses qu'on peut voir la vie en rose quand on peut rien faire sur cette fichue météo beurk de la planète?

-D'abord je récapitule ce que tu as toi-même annoncé:

_c'est l'image que je regarde qui provoque en moi des effets négatifs.

_je ne peux fichtre rien faire pour changer cette météo de crotte. Que dalle, niet, nada, que'tchi, que couic, walou, peau d'balle, peanuts...

-Francine?

-Oui mon âme mie!

-On a compris! Donc, jusque là, j'ai tout bon!

-Yes! Maintenant...je te propose de regarder cette image...puis...de fermer les yeux...suis-moi...

Derrière tes paupières closes, tu commences à créer un monde. Un monde qui est en lien avec le monde dans lequel tu vis! Celui dans lequel tu as une aversion pour l'hiver.

Tu es dans un espace de verdure, le jardin d'une maison. Dans cet espace il y a un cerisier en fond. En ce début du mois de décembre il lui reste 3 feuilles déjà presque mortes, balayées par une légère brise glacée. Dans le ciel tout autour, des flocons se pressent de tomber en dansant de joie. Ils s'amusent à se déposer sur les bonnets et bouts de nez.

Enfin c'est leur tour de jouer leur rôle. Bousculer le confort des zadultes et faire émerger la joie chez les zenfants.

A ce propos sais-tu que chaque flocon est absolument unique. Sa géométrie est aussi unique que les empreintes digitales du moindre humain sur cette planète...étonnant non?...y a t'il un lien avec la mémoire de l'eau?...mystère encore non-révélé!

Dans cet espace, deux zenfants forment des boules de flocons collés les uns aux autres. Avec la magie de leur créativité, les zenfants transforment ces grosses boules blanches en un bonhomme, souriant, lui donnent une humanité avec quelques cheveux branchus sur son crâne ouateux.

Les flocons s'imbriquent les uns aux autres dans cet espace calme et joyeux. Les zenfants rient, créent, admirent, respirent la joie et le jeu.

Dans le cerisier au fond du jardin une bande de moineaux s'amusent en se régalant d'un repas fourmillant de détresse sur les branches de l'arbre. C'est jour de fête!

Chacun y va de son piallement, coup de bec et d'aile.

Cet espace est rempli de joie car les zenfants et les oiseaux l'ont décidé.

Dehors, dans cet espace, il fait froid, la brise légère est glaçante mais chacun, animal ou humain, a décidé de se régaler, de jouer, pialler, rire...ils savent décider de ce qu'ils font avec des éléments qu'ils ne contrôlent pas...

Et toi, ôh grand déprimé? Eh bien toi aussi tu sais le faire, tu sais décider, et c'est exactement ce que tu es entrain de faire...tu décides de ce que tu vois en ce moment...tu décides de ce que tu vis. Parce que c'est bon pour toi. Alors continue, garde ton image, regarde cette image avec tout ce qu'elle peut avoir de bon pour toi. Même si le temps passe, même quand la neige fond, même quand les zenfants s'en vont. Le bon est EN toi, crées-le HORS de toi ;)


9 vues0 commentaire

Comments


bottom of page